Un Néo-fascisme à la française: Faut-il avoir peur ? PDF

Cette situation s’est produite dans l’Italie fasciste et l’Allemagne nazie.


ISBN: 3659559555.

Nom des pages: 173.

Télécharger Un Néo-fascisme à la française: Faut-il avoir peur ? gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

A l’heure où le FN enregistre toujours de nouveaux succès, il est plus que jamais nécessaire de s’interroger sur ce parti avec le recul de l’historien. Or, bien que le nouveau FN apparaisse aujourd’hui dédiabolisé, il n’en développe pas moins paradoxalement des thématiques qui furent celles du fascisme historique. En effet le fascisme, abstraction faite de son aspect totalitaire, était aussi une doctrine cohérente qui pouvait apparaître à certains comme une troisième voie médiane. En cela même qu’elle se proposait d’être une alternative aux méfaits conjugués du capitalisme et du communisme. La lecture de cet essai peut être utile à tous ceux, indépendamment de leurs sensibilités, qui s’interrogent sur notre paysage politique. Il révèle quels sont les fondamentaux d’une droite extrême et dans quelle mesure ceux-ci remettent avec actualité sur le devant de la scène des anciennes thématiques que l’on croyait oubliées. Celles ci s’inspirant autant de l’héritage socialiste que de la tradition nationale, dans une synthèse originale qui présente tous les traits d’un néo fascisme à la française.

Les néo-nazis, qui protestaient contre une vague de criminalité dite noire, ont été humiliés. Ces institutions se sont effondrées dans les années vingt partout – en Allemagne, en Italie ou en Autriche, l’événement était simplement plus politique et plus dramatique. S’ils ne peuvent pas tromper la population en les accompagnant, ils retournent à la domination populaire et terrorisent par l’usage de la force.

Tous les mouvements populistes de droite ne se transforment pas en fascisme à part entière; et la plupart des mouvements fascistes ne parviennent pas à s’emparer du pouvoir d’État. Notre pays souffre énormément et, je le crains, irrémédiablement. Aujourd’hui, Le Pen, 48 ans, interroge le candidat indépendant centriste Emmanuel Macron pour la première place du premier tour de l’élection présidentielle française, en partie grâce à la dediabolisation. Le parti pénètre dans tout le pays à travers une organisation régionale, provinciale, locale et «primaire» (cellule-parti).