Le Comte de Chambord: HENRI V PDF

Je lui ai fait décrire ses devoirs, et il m’a donné un discours sur cette science des mâchoires avec une gravité et une contenance tout à fait magistérielles, exactement comme s’il avait été engagé sur un sujet de théologie.


ISBN: B005RDWA6C.

Nom des pages: 292.

Télécharger Le Comte de Chambord: HENRI V gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Chassé du trône en 1830, le roi Charles X emmena avec lui en exil son petit-fils Henri, duc de Bordeaux, comte de Chambord au profit duquel il abdiqua à Rambouillet.
À dix ans, l’enfant devint roi pour huit jours. Il passa le reste de sa vie à souhaiter reconquérir sa couronne, tentant de s’imposer en face de la monarchie de Juillet, de la Deuxième République puis du Second Empire. Unique héritier des Bourbons, régnant sur son château autrichien de Frohsdorf au milieu d’une petite cour, il s’efforça durant un demi-siècle de rallier les Français à un régime sur les modalités duquel il ne s’expliquait guère.
Sa revendication constante fut assombrie par le drame de sa vie : il n’avait pas d’enfant et ses héritiers dynastiques, les princes d’Orléans, ne soutenaient pas son action. En 1871, la grande majorité de l’Assemblée constituante, de couleur monarchiste, et un mouvement d’intérêt général et populaire monta soudain vers  » Henri V « , porteur d’idées sociales nouvelles. Mais le prince, dont le caractère s’était assombri par l’absence d’héritier direct, ne se sentait plus en phase avec son époque.
En mettant des conditions inacceptables pour son avènement, il préféra, non sans grandeur, renoncer à son rêve de trône. Dans cette remarquable biographie, Georges Poisson, avec son souci d’une documentation impeccable et son sens du récit historique, fait revivre l’Europe du XIXe siècle, avec ses espoirs, ses faiblesses et ses couleurs.

Un antipape (latin: antipapa) est une personne qui, par opposition à un évêque de Rome, fait une demande largement acceptée d’être le pape. Cette bibliothèque était ouverte aux hommes instruits et studieux, avec qui le roi aimait converser. Tout ce qui est réellement connu à ce sujet se trouve dans les «Mémoires» de l’abbé Annillon, les «Lettres» de Mlle.

En un instant, le sol était jonché de morts et de mourants. Pour les artistes à quatre pattes a été arrangé un mélodrame qui était à peine pire que beaucoup d’autres que j’ai vu. Il ne tache la main d’aucun homme avec le meurtre de son compagnon, et la promptitude avec laquelle il frappe le criminel est dans l’esprit de la loi, qui peut souvent être sévère, mais ne devrait jamais être cruelle. Construis Mars comme tu veux et fais fleurir la planète rouge!