La fabrique de la famine: Les paysans face à la mondialisation PDF

D’ailleurs, la hausse des ventes de téléviseurs haute définition, ainsi que le nombre d’Américains qui se rendent au travail tous les jours à bicyclette. Shiva se réfère à ses références scientifiques dans presque toutes les apparences, mais elle se passe souvent de la conventions d’enquête scientifique.


ISBN: B00E613KHY.

Nom des pages: 141.

Télécharger La fabrique de la famine: Les paysans face à la mondialisation gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Depuis plusieurs décennies, les instances internationales répandent le mythe que la sécurité alimentaire est apportée par l’ouverture des frontières et la mondialisation des marchés. Comment expliquer alors les émeutes qui font rage dès 2008 dans une trentaine de pays, justement nommées « émeutes de la faim » ? Ce sont bien ces théories néolibérales, et ceux qui les imposent (en tête, la Banque mondiale et l’OMC) que Walden Bello dénonce. En effet, le système post-Bretton Woods fait des gagnants et des perdants sur l’échiquier mondial et crée des situations économiques absurdes : le Mexique et les Philippines sont tous deux devenus dépendants des importations pour leur denrée de base alors qu’eux-mêmes sont des greniers à grain pour les pays du Nord. Les pays africains, pour la plupart, n’ont pas résisté au passage au libre-échange, tandis que la Chine, loin d’être la menace qu’on craint, s’est vu obligée d’accélérer son industrialisation pour répondre à la demande internationale, marginalisant et ruinant les populations rurales. Comme le montre Walden Bello, les conséquences sont partout dramatiques : affaiblissement de l’Etat, désertification des campagnes, destruction de la biodiversité locale… Son idéal ? L’autosuffisance, par le biais d’un retour à une agriculture paysanne locale. Un tel système, où le travailleur de la terre serait revalorisé, au contraire du capital et de l’agro-industrie, favoriserait le bien-être social et le développement économique des pays du Sud.

Donne une perspective historique, et tout se réalise. Un meilleur accès aux marchés des pays développés et le transfert de technologie promettent d’améliorer la productivité et d’améliorer le niveau de vie. Vous semblez travailler avec l’idée fausse que le comportement et les priorités des entreprises ont quelque chose de rationnel.

Les femmes constituaient une grande partie de l’écart: l’alphabétisation des femmes en pourcentage de l’alphabétisation des hommes est passée de 59% en 1970 à 80% en 2000. Les commentaires et les rétroliens sont actuellement fermés. Wise, GDAE Globalization Commentary, du blog Triple Crisis, 18 juin 2012. Wise, GDAE Globalization Commentary, du blog Triple Crisis, 27 juillet 2011.